Salut les Mi Fans !! J’avais fini mon journal de bord par cette photo.


Levant mon verre à Madrid et à la rencontre des Mi Explorers.

Alors, pourquoi un tel titre ?
Nous, les Mi Explorer, sommes normalement tous déjà de retours dans nos contrées respectives.
Tous ?
Non… Il en reste un.. Moi
Il m’est arrivé un truc de ouf hier, voici son histoire :
J’étais arrivé à l’aéroport au bon terminal et ma valise avait déjà été prise pour la mise en soute.
Je pars manger sur l’heure de midi, il y a énormément de monde. Je paye par carte, et vu l’empressement des gens, je la mets dans la poche arrière en me disant qu’une fois posé je la rangerai.
Une fois posé, j’ai tellement faim j’en oublie de la ranger. Le manque de sommeil fait que je m’endors…
La fatigue est telle que je n’ai même pas entendu le réveil que j’avais mis et je me rends compte que j’ai loupé mon avion... Ça c’est pas la plus mauvaise nouvelle... Ma carte m’a été substituée pendant ce laps de temps.
Donc me voici à Madrid, sans avion et surtout sans argent, car je n’ai plus un rond dans mon portefeuille.
Bref, je suis dans une mouise sans nom !!
Sans oublier que je n’ai plus de valise, et donc plus d'affaires, ni de golden bunny !!!
Après avoir dans un premier temps, téléphoné à la banque pour faire opposition et demander comment pouvoir recevoir du cash rapidement, car je n’avais pas activé la fonction nfc et puis surtout que maintenant qu’elle est désactivée, plus possible.
Je téléphone donc à un ami en France pour savoir quand sera le prochain vol. Il est déjà presque 18h. Le prochain ne sera que le lendemain à 16h30...
Je téléphone également à Johann, Alex pour les informer, mais également PA, qui me conseille déjà dans un 1er temps de voir si je peux me faire échanger le billet et quels seront les modalités et me dit de me mettre en relation avec Sofia et Nelly les organisatrices des Explos, comme elles sont à l’hôtel jusqu’au lendemain.
18h :
Du coup, je me rends au guichet d’Iberia pour voir comment je peux faire pour l’échange du billet, mais il y a du monde, et la dame de l’accueil, après m’avoir remballer, me fait poireauter 45 minutes, avant de partir, vu qu’elle a fini sa journée.
Elle me conseille quand même d’aller au guichet en face… Qui lui est encore plus blindé !!


Je suis toujours en contact avec Sofia, Nelly et PA, et après 1h d’attente, Sofia me dis de quitter la file d’attente et de partir, un taxi est sur le point de venir me chercher à l’aéroport.
Le taxi m’envoie un message me demandant un photo de moi ainsi que le terminal où je suis, ce que je m’empresse de faire.
Le taxi m’attends quelques minutes plus tard et m’emmène à nouveau à l’hôtel en Mercedes, une fois de plus.


19h50 :
Je rencontre Sofia dans le hall.
Elle m’explique qu’une chambre est à nouveau à ma disposition pour la nuit, que ce soir je serai amené à manger avec certaines personnes du staff Xiaomi, et qu’un nouveau billet d’avion m’attends demain à l’aéroport.
Si je m’attendais à ça !!
Après une longue accolade, elle me dit d’être prêt pour 21h.
L’hôtel et la chambre me paraissent vides sans les Explo et Johann, mais je sais que par rapport à la situation ce n’est pas grand chose, mais ça fait vraiment bizarre après ces 4 jours intenses partagés ensemble.
20h50:
Je suis en bas de l’hôtel et Nelly, sa boss et la responsable des médias sociaux m’attendent pour aller manger.


Nous allons dans un restaurant un peu chic, et je me sens un peu ‘’ à part ‘’, je suis en t-shirt un peu sale et humide de transpiration, en short et basket. Je n’ai aucune affaire de rechange, vu que tout est dans la valise !!
Mais tout se passe très bien, les conversations en anglais sont très prenantes et Sofia essai de me parler en français (excellent, je sois dire, même si l’accent chinois est très prononcé) elle me chante même la chanson ‘’ l’amour est bleu ‘’ et nous nous prenons à murmurer les paroles en plein plat de résistance.
Nous rentrons ensemble à l’hôtel et avant de se dire au revoir (comme elle part tôt le lendemain) Sofia me donne de la monnaie pour le trajet taxi vers l’aéroport ainsi qu’un peu, également, afin que je puisse me restaurer !!
Après ces instructions par rapport au voyage et une nouvelle accolade pour la remercier, chacun part de son côté.

Vendredi 8h30 :
Mes yeux s’ouvrent, après une bonne douche, je rejoins le rez-de-chaussée pour un petit dej copieux, je prends mon temps et savoure l’instant, tout en tchattant avec les explos déjà de retour chez eux. Chacun y va de son commentaire pour que je ne rate pas mon vol cette fois-ci et je promets de rester éveillé à chacun.
Je flâne un peu, refait mon sac, recharge mes batteries de portable, la journée va être longue, on ne sait jamais...
11h30 :
Je quitte l’hôtel et vais encore faire 2-3 photos avant de prendre le taxi.

Et 15 minutes après nous sommes arrivé au terminal 4.
Pour info le terminal 4, c’est là ou sont les bureaux Iberia.
Après une longue attente, je me présente. Et là, on me dit qu’aucune réservation n’est à mon nom..
Je commence à flipper, même si le vol n’est que dans 4h.
Je joins Sofia qui me dit que je vol par Easyjet cette fois. Les vols de chaques compagnies vers l’Alsace sont à des horaires +/- similaires.
Du coup, je prends la navette gratuite naviguant entre les différents terminaux, car Easyjet est au terminal 1, bien sûr.

Arrivé là bas, je me dirige vers le comptoir, cette fois c’est bon, j’ai mon billet.

12h30:
Je passe la douane et me pose pour manger.
Je décide d’appeler l’aéroport de Mulhouse pour savoir s’ils ont ma valise.
Grosse surprise, non, elle est restée en Espagne, les bagages ne partent pas ‘’ normalement ‘’ sans leurs propriétaires.
Donc, grosse panique à nouveau, il est presque 13h, je dois à nouveau rejoindre le terminal 4 !!!
Je cherche en vain le bureau adéquat et après renseignements à l’accueil en expliquant mon cas je suis amené aux bureaux s’occupant des soucis avec les bagages.
Après recherches, non, la valise n’est pas en Espagne, mais bien partie sans moi en France. La dame, bien aimable, se renseigne et envoi un mail pour expliquer la situation, me donnant également une copie.
Je la remercie grandement pour son aide, mais maintenant, je dois speeder pour rejoindre le terminal 1!!
Une fois à nouveau sur place, plus moyen de passer le billet au contrôle étant donné que je l’ai déjà passé avant, normal.
Le contrôleur me prend en charge et me fait signer un papier avec un contrôle d’identité préalable.
Repassage chez les douaniers et après contrôle, je suis apte à passer à l’étape suivante.
Sur l’écran, mon vol est bien là et sera bientôt affiché la direction du couloir à prendre.
Une fois cette info acquise, je suis en partance, et arrive 45 min en avance avant la rentrée dans l’avion.
Le reste se passe comme cela aurait dû se passer la veille, sans encombre.

2h plus tard, j’atterris en France, c’est bon de se retrouver chez soi, et en même temps, cela fait extrêmement bizarre d’entendre les gens parler en français et non plus en anglais ou espagnol.
Avant de sortir, je me renseigne pour le bureau des bagages, c’est le plus important maintenant.
Il y a du monde et après avoir attendu mon tour, la personne me dit que normalement, ce n’est pas possible, mais qu’il peut y avoir des cas à part. Autant vous dire que j’ai pas mal flipper pour le coup !!
Elle m’amène dans une pièce sécurisée remplie de bagages.
La mienne se trouve pile poil en face de moi. Grand ouf de soulagement !!
Je signe le papier et avant de quitter totalement l’aéroport, je vérifie le contenu de la valise.
Le Mi bunny est toujours là, emmitouflé dans sa serviette

Je n’allais pas le sortir devant tout le monde, hahaha !!
Je rejoins mon père qui m’attend, ce sera mes derniers mots écrits sur l’exploration Madrilène.

Il va s'en dire, que je remercie grandement Sofia, Nelly, Princesse Amidala et toute l'équipe Xiaomi pour ce qu'ils ont fait pour mon retour en France !!!

À bientôt les Mi Fans!!